Quand partir au Japon ?

Du nord d’Hokkaido au sud d’Okinawa, l’archipel japonais s’étend sur plus de 2500 kilomètres de long. Au nord, le climat est continental et les températures descendent souvent en dessous de 0°C en hiver. En revanche, le thermomètre descend rarement en dessous de 15°C à Okinawa, dans l’archipel des Ryukyu.

Découvrez toutes les saisons de l’archipel et choisissez la meilleure période pour partir au Japon !

L’automne au Japon

L’automne est une période particulièrement intéressante pour se rendre au Japon. Les érables japonais arborent des couleurs saisissantes et le pays est en fête pour célébrer Koyo (les feuilles rouges des arbres). Les températures sont encore agréables à Tokyo et Kyoto (environ 16°C). Elles sont à peu près équivalentes à celles de la France métropolitaine à la même période.

Si vous avez la chance de vous rendre au Japon à l’automne, sachez que Kyoto et sa région sont souvent prises d’assaut. En effet, de nombreux sites installent des lumières pour mettre en valeur les feuilles à la tombée de la nuit. Les Japonais se déplacent en masse pour observer ces spots incroyables.

Découvrir le Japon en hiver ?

Si l’hiver est froid et rude dans les Alpes japonaises et à Hokkaido, il est tout à fait acceptable dans le Kanto ou le Kansai puisque la moyenne est d’environ 6°C. Les températures ne sont pas plus froides qu’à Paris et la neige est assez rare dans les grandes villes.

En hiver, vous pourrez apprécier les illuminations de Noël, les fêtes du Nouvel an et vous réchauffer agréablement dans l’un des nombreux onsen que compte le pays. Si vous préférez les plages de sable fin et que vous n’aimez pas le froid, vous pouvez opter pour Okinawa.

Le printemps et les cerisiers en fleurs

Le printemps est la saison la plus prisée par les voyageurs, et pour cause, c’est la saison des cerisiers en fleurs. Le Hanami signifie littéralement l’observation des fleurs. Les Japonais se rassemblent sous les sakura ( cerisiers en japonais ) pour fêter l’aspect éphémère de la beauté et plus généralement de la vie. Dans les parcs, de petits marchands ambulants proposent des mets japonais de toutes sortes tandis que des salariés d’entreprises, des groupes d’amis et des familles s’installent à même le sol pour profiter d’être ensemble. La floraison des cerisiers est suivie dans tout le pays et de début mars à mi-avril, une « météo » spéciale est d’ailleurs proposée sur la chaîne nationale pour prévoir avec justesse l’ouverture des bourgeons.

Bien entendu, le printemps japonais est doux et le ciel le plus souvent bleu. Les températures avoisinent généralement les 15°C à cette période.

Partir au Japon en été

L’été peut être suffocant au Japon. Dès mi-juin, la saison des pluies rend l’air extrêmement humide tandis que les températures peuvent monter à plus de 30°C (la moyenne se situant à 26°C).

Si vous prévoyez de vous rendre au Japon en été, sachez néanmoins que vous pourrez participer à l’un des nombreux matsuri (festivals) estivaux, voir des feux d’artifice exceptionnels et tenter l’ascension du Mont Fuji (possible uniquement en été). Notez enfin que la période estivale est parfois appelée « saison des typhons », pensez donc à regarder la météo avant d’organiser vos déplacements.

Bon à savoir : les Japonais n’ont que très peu de vacances et se déplacent souvent lors de la Golden Week, une succession de jours fériés qui a généralement lieu début mai. Veillez à prévoir vos hébergements et à réserver vos titres de transport à l’avance si vous voyagez à cette période.